Marie Eléonore Gandouly – Graphologue / Graphothérapeute / Lille / Marcq-en-Baroeul / Métropole Lilloise

“L’écriture a ceci de mystérieux
qu’elle parle“

Paul Claudel

GRAPHOLOGIE

Ecrire, c’est apprendre un modèle calligraphique commun à tous puis se l’approprier en le personnalisant. L’acte d’écrire n’est pas neutre, il véhicule nos expériences, nos envies, nos blessures conscientes ou inconscientes. Nous laissons une trace afin de communiquer ou exprimer nos émotions et nos sentiments.

La graphologie, grâce à une technique d’observation rigoureuse et des interprétations basées sur l’expression directe du geste graphique et du symbolisme associé, permet de dresser votre portrait :

  • votre “façade“, vous en tant que personne sociale
  • vos “fondations“

L’intellect, le relationnel et la capacité d’action sont passés au crible : générosité, introversion, rapport à l’autorité, intuition, imagination, éthique, leadership, gestion des émotions, ambition…

Pourquoi faire une analyse graphologique ?

MIEUX ME CONNAÎTRE

M'ORIENTER

RETROUVER CONFIANCE

ME RECONVERTIR

RECRUTEMENT RH

“ La graphothérapie est à l’écriture ce que l’orthophonie est à la parole “

GRAPHOTHÉRAPIE

En tant que graphothérapeute, mon objectif premier est d’aider votre enfant ou vous-même à retrouver efficacité et plaisir au travers de vos écrits.

Apparue dans la seconde moitié du XXème siècle, la graphothérapie a pour but de rééduquer une écriture malmenée et ainsi dans un contexte global, redonner confiance à l’enfant ou l’adolescent. On parle également de rééducation fine de l’écriture.

Pour les écritures les plus mises à mal, on parlera alors de dysgraphie.

Définition de la dysgraphie selon Julian Ajuriaguerra, neuro-psychiatre:  “ est dysgraphique un enfant chez qui la qualité de l’écriture est déficiente alors que généralement aucun déficit neurologique ou intellectuel n’explique cette déficience “

En termes plus simples, la dysgraphie est la maladie de l’écriture. La dysgraphie peut apparaître à tout moment du cursus scolaire ou de la vie d’adulte : mauvaise posture,  latéralisation douteuse, difficulté scolaire, choc émotionnel… peuvent en être à l’origine. Elle entraîne alors des troubles scolaires et une perte de l’estime de soi. Il est donc important de la traiter.

Qui est concerné ?

  • Enfants, adolescents ou adultes

Les motifs de consultation :

  • l’écriture est illisible
  • le geste est trop lent ou trop rapide
  • l’enfant fait un blocage par rapport à son écriture
  • la tenue du stylo est mauvaise
  • les cahiers de l’enfant sont mal tenus (sales, raturés…)
  • difficultés spatiales et temporelles
  • l’écriture est en miroir
  • l’enfant est en échec scolaire à cause de son écriture
  • fatigue générale ou agitation excessive
  • gaucher ou droitier ? il n’arrive pas à choisir et change sans cesse de main
  • le geste d’écriture est douloureux

 

Chez l’adulte, les raisons suivantes sont aussi des motifs de consultation :

  • vous n’aimez pas votre écriture
  • écrire est douloureux
  • On vous a déjà jugé sur votre écriture

Comment se déroule une rééducation ?

Un bilan graphomoteur est réalisé en présence de l’enfant et de ses parents. Il dure environ 2 heures durant lesquelles une anamnèse et des tests sont effectuées. Un compte rendu écrit vous est rendu sous 10 jours : une rééducation est alors envisagée ou non, je peux également vous diriger vers d’autres spécialistes plus adaptés si nécessaire.

Pour les enfants de moins de 7 ans, il n’y a pas de bilan. Nous évaluons les difficultés lors de la première séance et commençons la rééducation dès ce premier RDV.

Si la rééducation est envisagée, les séances sont alors hebdomadaires et durent  en moyenne 45 minutes.

INTERPRETATION DU DESSIN

Un dessin paraît parfois si peu de choses aux yeux de certains mais il est en fait un moyen d’expression et d’affirmation tout aussi important qu’un écrit ou qu’une parole. L’enfant ou l’adolescent lorsqu’il dessine choisit un crayon, un feutre, une couleur, un motif à représenter.  Il découvre sa capacité à créer, à modifier, à expérimenter. Il va affiner et exprimer ses choix de manière indépendante.

Formée aux techniques d’interprétation du dessin,  je m’appuie sur le symbolisme de certains éléments et des couleurs pour mieux comprendre les enfants et adolescents que je rencontre.

Ils sont pour moi des clés de compréhension supplémentaires. Il ne s’agit pas de juger mais bien de décrypter le message délivré.

HONORAIRES

Règlement en deux fois par chèque ou virement bancaire.

Aucune prise en charge par la sécurité sociale, cependant certaines mutuelles acceptent le remboursement d’une partie des honoraires.

GRAPHOLOGIE

- Étude graphologique approfondie : 180 €
- Profil de personnalité : 120 €
- Étude comparative entre deux écritures : 320 €
- Flash graphologique (réponse à une question) : 80 €

Restitution écrite et orale pour chaque analyse (excepté le flash graphologique, restitution orale uniquement)

GRAPHOTHÉRAPIE


- Bilan graphomoteur (entretien d’1h30-2h et restitution du bilan écrit) : 140 €

- Séance de 45 minutes : 45 €

- Entretien supplémentaire à la demande des parents : 50 €/heure


INTERPRÉTATION
DU DESSIN

- Dans le cadre d’un bilan graphomoteur ou d’une rééducation, je fais dessiner chaque enfant / adolescent (sauf opposition de sa part et sans supplément financier) que je rencontre afin d’affiner mon diagnostic.

- Hors parcours de rééducation, je propose également d’analyser et interpréter vos dessins. 40 € le 1er RDV : anamnèse avec les parents et l’enfant et réalisation du dessin puis 100 € / dessin, avec compte rendu oral et écrit

Bilan de graphothérapie (1h30) : lundi ou vendredi sur le temps scolaire

Séance de travail ( 45min ) : lundi, mercredi, vendredi et samedi matin.

Compte-rendu d’analyses graphologiques sur RDV ( 1h ).